24 février 2008

21 février 2008

GRAND DEFILE DES SALES GUEULES


Après Cactus-oli, d'autres candidats rappliquèrent.
On aurait dit le bal des tronches pas possibles.
La dégaine n'était pas que moche... Elle devait probablement être rapide!
Cela puait le colt à pleines narines!
Il y eut les frères Querell. Ces deux-là n'auraient laissé personne pisser sur leur territoire. Un peu comme ces responsables despotiques (despatiques?!?) de parc informatique refusant de divulguer leurs codes admine.
Puis aussi, le Pasteur. Jamais à court de sermons. 1 + 1 = 2 ! Preuve à l'appui, il vous le
démontre. J'espère seulement que vous avez le temps, parce que côté jactance!...

6 février 2008

TOUS AUSSI NULS LES UNS QUE LES AUTRES!...


Et voilà, c'est reparti!
On engage les gens sur leurs bonnes mines, et c'est votre propre vie qu'ils minent.
Ah je vous jure, qu'est-ce qui faut pas entendre comme excuse bidon!
Et pour ça Cactus-Oli est le champion!
Mon pognon avait, évidemment, été englouti dans l'opération.
Le terme "éclusé" serait probablement plus approprié!
Dites 33!!